Désir …

(René Daumal, 1943) Je suis mort parce que je n’ai pas le désir,Je n’ai pas le désir parce que je crois posséder,Je crois posséder parce que je n’essaye pas de donner;Essayant de donner, on voit qu’on n’a rien,Voyant qu’on n’a rien, on essaye de se donner,Essayant de se donner, on voit qu’on n’est rien,Voyant qu’on n’est rien, on désire devenir,Désirant devenir, on vit.

L’ « Oiseau de Paradis »

Voici ce qu’on peut appeler un conte de Noël, sauf que cette histoire a vraiment eu lieu en l’été 1863. C’est l’histoire d’une petite fille, Selma, que je vous raconte ici, tout d’abord parce que c’est vraiment une belle histoire, mais aussi parce que ma sœur Ingrid, disparue le 20 Mars de cette année, l’aimait follement. Mon souhait , chers amis, serait que vous la lisiez jusqu’au bout ! La petite Selma, petite handicapée de 5 ans, arrive en barque auprès Lire la suite

Le paysan et son voisin

Un jour, un paysan alla voir son voisin Celui-ci lui demanda : Comment vas-tu ? Aïe ! lui répondit ce dernier ! Très mal ! Je viens de perdre mon cheval, qui vient de s’échapper ! Quel malheur ! Qu’en sais tu ? dit le voisin  Et en effet, le jour suivant, en allant chercher son cheval, le paysan trouva un magnifique étalon, qu’il ramena chez lui. Il alla voir son voisin : Quel beau jour ! Je viens de trouver un magnifique étalon ! Quel bonheur ! Qu’en sais tu ? Lire la suite

L’âne et le puits

Un jour, l’âne d’un fermier tomba dans un puits. L’animal se mit à gémir pitoyablement pendant des heures et le fermier se demandait bien quoi faire. Finalement, il se dit que l’animal était trop vieux et, comme le vieux puits était à sec, il n’était pas très utile de se donner la peine de récupérer l’âne. Il invita donc ses voisins à venir l’aider à enterrer l’âne dans le puits Ils donnèrent force coups de pelletées de terre qu’ils envoyaient dans Lire la suite

Les plus belles coincidences – « Le café du Guatemala » – par Isaka K.

James C. est écossais, et maintenant il est aussi mon ami. Je l’ai trouvé en farfouillant sur internet, à la recherche d’informations sur JOHN M. mon arrière-grand-père à la vie romanesque, fin du 19ème siècle. John, c’était un irlandais fougueux et entreprenant qui était parti tenter sa chance au Mexique, dans les plantations de café et la chasse aux orchidées, puis au Guatemala, où il s’était occupé, entre autres entreprises, de l’aménagement du port de San José. Il avait rencontré Lire la suite

Les dernières paroles de mon professeur de français, M. Chalmey, à Alger, en Mai 1962 : « Qu’emporterez-vous dans votre valise ? »

Nous sommes début Mai 1962. La ville d’Alger est en guerre. Les européens sont affolés : ils vont devoir quitter « leur » pays, l’Algérie. Après 8 ans d’une guerre qui ne voulait pas dire son nom, les plus lucides réalisent enfin qu’ils n’étaient pas vraiment chez eux ici. Les accords d’Evian viennent d’être signés et le cessez le feu entre en vigueur le 19 mars. Les plus ultras ne savent rien de la misère des algériens et les considèrent comme des Lire la suite

Les belles histoires de Tante Marcelle – « Le livre qui guérit » – y.c. le fichier audio !

De 1990 à 2006, lors des stages annuels Bataclown « Acteur-Clown d’Intervention sociale », Jean-Bernard et moi avons invité Marcelle P. à venir nous conter des histoires de vie. Marcelle était une personne remarquable, une grande dame d’un âge étrangement indéfini. Petite fille naïve qui s’extasiait sur tout et vénérable ancienne qui avait tout connu. Une rencontre avec Marcelle valait son pesant de nez rouges ! Elle racontait des histoires de sa vie quotidienne qui élargissait les yeux de ses auditeurs, pour Lire la suite

Les plus belles coïncidences – Garance, viens t’asseoir ! – par Bertil S.

Un matin de printemps à Clamart, en attendant le bus, l’attention de ma compagne est attirée par une publicité insérée dans le mobilier urbain : « Parfum Garance ». Elle remarque : « Tiens, ce serait un beau prénom pour une fille : Garance ». La journée de tourisme à Paris s’écoule, beaux immeubles, musées, parcs et jardins, histoire … Le soir vient. Où dîner ? Lorsque j’étais étudiant, j’allais dans une brasserie mythique près de la Porte Saint Martin (les parisiens connaissent …) Lire la suite

La vengeance et le pardon – par Nelson Mandela

Voici une histoire racontée par Nelson MANDELA dans ses mémoires : « Après mon élection comme Président, j’ai souhaité me promener en ville avec les membres de ma protection rapprochée pour aller au restaurant. Nous nous sommes assis dans l’un des établissements du centre-ville et nous avons demandé la carte. Après avoir été servi, j’ai remarqué un gars assis non loin de nous. J’ai alors dit à l’un des policiers : « Allez lui demander de venir prendre son repas avec Lire la suite

Vient de paraître : Histoires de Clowns (coord. Bertil Sylvander)

Le grand public était habitué à ce que les clowns passent leur temps à se faire des blagues, se tendre des pièges et tomber dedans … Avec l’arrivée du clown contemporain, on découvre que les clowns ont des vies plus subtiles et plus riches que ce qu’on imaginait ! Le présent ouvrage témoigne de cette évolution. Ces histoires de clowns, que Bertil Sylvander a mis en scène et mis en forme, racontent comment les clowns font face aux grands enjeux de Lire la suite

La mort de Maurice Halbwachs, par Paul Ricoeur

Extrait du livre de Paul Ricoeur : « Vivant jusqu’à la mort », Le Seuil, 2007 Le dernier livre de Paul Ricoeur, préfacé par Olivier Abel. Les réflexions du philosophe sur la mort, sur sa mort, dans la lignée de toute son oeuvre. « Voir une pensée à l’oeuvre, écrit Abel (p.8), ou plutôt presque en action, avec ce que celle-ci a de fugace, justement, de vulérable et d’éphémère – et de témoignage précieux, intentionnellement laissé par l’auteur ». Paul Ricoeur a écrit ce Lire la suite

Je suis le capitaine de mon âme – William Henley

Poème cité par Nelson Mandela dans « invictus », poème qui, dit-il, l’a aidé à survivre dans les prisons sud-africaines… Dans les ténèbres qui m’enserrent,Noires comme un puits où l’on se noie,Je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient,Pour mon âme invincible et fière, Dans de cruelles circonstances,Je n’ai ni gémi ni pleuré,Meurtri par cette existence,Je suis debout bien que blessé, En ce lieu de colère et de pleurs,Se profile l’ombre de la mort,Je ne sais ce que me réserve le sort,Mais Lire la suite

Comment vivons nous ?

Discours de commémoration pour le 50ème anniversaire de la Journée mondiale du théâtre écrit par John Malkovich. « Puisse votre travail être puissant et original,Puisse-t-il être profond, touchant, contemplatif et unique.Qu’il nous aide à refléter la question de ce que signifie « être humain »,et que cette réflexion soit guidée par le cœur, la sincérité, la candeur et la grâce.Puissiez-vous dépasser l’adversité, la censure, la pauvreté et le nihilisme, que nombre d’entre vous seront obligés d’affronter.Puissiez-vous être bénis du talent et de Lire la suite

J’ai connu La Dame Bleue…

J’ai connu la Dame BleueQui a glissé de l’autre côté des HorizonsCurieux : avant de lever l’ancre, elle était assise dans son fauteuil ? Etrange : avant de larguer les amarres, elle écrivait une lettre ?Bizarre : avant d’appareiller, elle se baladait dans les près ?Nous avons connu la Dame BleueElle a glissé de l’autre côté des Horizons *** J’ai vu la Dame Bleue Un pas, une éléganceUn petit signe de la mainUne place dans son salonDeux doigts sur la joueUn regard qui se lève, un livre Lire la suite

Le Journal d’Otto Didakt 9 – 5 novembre 1932

Vienne, ce jeudi 5 Novembre 1932 Tenant compte de ma notoriété et de mon influence publique, quelques amis me poussent gentiment à me lancer dans la politique. Dans les circonstances actuelles, marquée par la dépression économique exceptionnelle que connaît l’Autriche et devant la montée des périls, il me semble effectivement que je pourrais, à l’occasion, être utile à mon pays. J’ai donc décidé de m’engager. J’y ai réfléchi depuis quelques semaines. Cependant, il me semblerait malséant de m’exprimer sans avoir Lire la suite

Tranzarts 2020 (Dimanche 7 Juin 2020 à la Robin) – reporté 2021 !

Tranz’arts – Un atelier artistique transversal en coproduction ACACIA – Ecole de Musique – Lombez Culture – Bataclown  Le Dimanche 9 Juin 2020 de 14h30 à 19h30 (reporté 2021) Lieu : La Robin Principe  Sont invités des artistes de différentes disciplines pour travailler ensemble en improvisation, au cours de séquences définies dans le temps : peinture, poésie, danse, musique et théâtre. Artistes d’horizons divers, dont certains d’ACACIA, des musiciens et danseurs d’horizons divers, dont les musiciens de l’école de musique de la Save, Lire la suite

Chants aux champs – La Robin, Samedi 6 juin 2020, de 15h à 21h

L’école de musique de Lombez et Samatan et Lombez Culture présentent : Un petit festival sympa d’auteurs-compositeurs-interprètes ! Luc Ahrlot et son monde humoristique et tendre Serge Barzucchetti et son monde romantique et chaleureux Alain Bel et son monde baroque et ouvert Marie Di Orio, et son monde mondial et voyageur François Dorembus et son monde intime et résonant Lucie Larmagnac et son monde secret et prodigue Pierre Philippon et son monde grave et enjoué Linda Herbertsson et son monde suave et ténébreux Lire la suite

Docteur Poucel ! Attendez moi !

Ce monsieur devant moi marche à une vitesse effarante. Je souffle, je souffre, je crapahute et lui … il galope ! C’est énervant. Le sentier est abrupt, la montagne est belle, mais j’ai besoin d’une pause ! Docteur Poucel ! Attendez moi ! Il continue à gravir cette montagne avec la légèreté d’un cabri. C’est énervant. D’autant plus énervant que mon Dr Poucel a 85 ans ! (et moi 17 !) Il veut arriver avant la nuit et il marche Lire la suite

Le règne de la séduction – Daniel Marcelli

Daniel Marcelli (je l’ai rencontré lors d’une clownanalyse) est un psychiatre qui étudie l’origine de bien des problèmes de notre société d’aujourd’hui. Les enfants et adultes jeunes et moins jeunes d’aujourd’hui ont souvent été élevés par des parents qui n’ont jamais osé leur dire NON. Des parents qui se culpabilisent et n’osent plus exercer l’autorité sur leurs enfants. Marcelli observe, dans une pratique professionnelle longue et riche, que dans ce cas ils préfèrent évoluer vers une forme de pouvoir plus Lire la suite

Report à 2021 de l’Anniversaire des 40 ans du Bataclown ! les 27-29 août 2021 à Lombez !

Oyez ! Oyez ! Qu’on se le dise ! Une décennie de plus pour le Bataclown, qui sera fêtée dignement les 27, 28 et 29 août 2021 à Lombez ! Inauguration, cérémonies, spectacles, improvisations, convivialité … Tout y sera ! Vous recevrez bientôt un mail indiquant la marche à suivre pour vous inscrire et faire des propositions !