Accueil

C’est bientôt Noël 2021. Le monde va comme il peut. Les humains souffrent et ils connaissent aussi la résilience. La résilience, ce n’est pas une simple résistance, comme certains journalistes incultes le font croire. C’est, selon Cyrulnik, un processus dynamique qui implique le ressaisissement de soi après un traumatisme et la construction ou le développement normal en dépit des risques de désorganisation psychique. Appliquée à l’individu, mais aussi à la société, elle peut nous faire espérer en l’avenir.

Le Liban est meurtri et déboussolé, la guerre civile y guette ; Les afghans et les afghanes connaissent la peur et le fanatisme, les peuples menacés par le dérèglement climatique se désespèrent, les enfants abusés et les femmes violées sont bien seuls pour reconstruire leur dignité ; Certains luttent pourtant avec courage et bonne volonté, d’autres cèdent à l’égoïsme le plus cynique et le plus absurde. Il faut certes être révolté, mais seuls ceux qui s’unissent et travaillent démocratiquement au sein de collectifs forts peuvent avoir quelque espoir de vraiment changer le monde.

« Il faut aimer les hommes avant les idées. Aux indignés et sectateurs qui s’endorment sur l’oreiller de contestations incontestables, Camus enseigne que la véritable exigence est le contraire de la radicalité. A l’inverse de ceux dont le goût de l’absolu s’épanouit dans l’inefficacité pratique, le héros de Camus ne baisse pas les bras. C’est dans la révolte que Camus cherche l’intransigeance exténuante de la mesure » (Raphaël Enthoven)

Pour cette rentrée, je partage avec vous deux exemples de résilience. Une aventure personnelle « Contempler le ciel étoilé dans une ville en guerre » et une nouvelle « Belle histoire de tante Marcelle » !

Pour mes amis confrontés par l’épreuve, je laisse cet extrait du livre de Paul Ricoeur : « Vivant jusqu’à la mort »

Ca fait 18 mois que ma sœur Ingrid est partie pour l’autre monde, mais elle est mystérieusement là. Voulez-vous mieux la connaître ? Voici la Dame Bleue … Savez vous qu’elle m’avait aidé dans mon projet de publier « Histoires de Clowns » ?

Balladez vous dans « Le Salon Ardent » (voyez les catégories, qui s’enrichissent progressivement. Déjà plus de 150 articles ! Vous retrouverez toutes les éditions précédentes dans « Contributions déjà parues et archivées » et « Nos tissages collectifs« . Allez voir ce qu’il y a sur nos tables de nuit (Jean-Pierre K., Claude B., Véronique H., Isabelle A., Brigitte L., Maia A., Agnès B., Jean-Patrick C., Michaëlla G., Françoise D., Bertil, ..) et décrivez moi votre table de nuit ! C’est sympa de découvrir vos coups de coeur ! J’aime bien raconter mes rêves et écouter ceux des autres. J’aime quand ils semblent avoir un sens universel, ceux dont parle Jung. Allez voir dans la rubrique « Rêves » !

Merci à tous mes lecteurs qui m’encouragent de toutes les manière possibles (plus de 2000 visites par mois !), même si vous ne laissez pas toujours de commentaire. Merci de votre fidélité ! 

Une petite conversation ? Voulez vous faire venir un spectacle ou une intervention de Bertil ? Pour Consulter et/ou Commenter un article, cliquez tout simplement sur son titre et rendez vous dans l’espace « Commentaire » tout en bas de la page….

Remontée des enfers …