Surtout ne demande pas ton chemin …

Surtout ne demande pas ton chemin
Version du chanteur Rezvani
Texte adapté de Rabbi Nehman de Bratslaw (1772-1810)

Surtout ne demande pas ton chemin
A celui qui le connaît trop bien
Car tu ne pourrais t’égarer
Donc t’étonner et donc te retrouver
C’est comme ça qu’on passe à côté
de son jardin enchanté
 

Pour pénétrer dans ton jardin secret
Tu peux y aller par n’importe quel sentier
Pourvu que nul ne l’ait connu
Un p’tit sentier par comme tous les sentiers
Tu ne pourras pas te tromper
Car les grands chemins ne mènent vraiment à rien
Surtout ne demande pas ton chemin
A celui qui le connaît trop bien
Car tu ne pourrais t’égarer

Retourner à la page d’accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.