L’âne et le puits

Un jour, l’âne d’un fermier tomba dans un puits.

L’animal se mit à gémir pitoyablement pendant des heures et le fermier se demandait bien quoi faire.

Finalement, il se dit que l’animal était trop vieux et, comme le vieux puits était à sec, il n’était pas très utile de se donner la peine de récupérer l’âne.

Il invita donc ses voisins à venir l’aider à enterrer l’âne dans le puits

Ils donnèrent force coups de pelletées de terre qu’ils envoyaient dans ce puits.

Au début, l’âne réalisa sa mésaventure et se mit à braire affreusement.

Puis à la stupéfaction générale, il se tut.

Quelques pelletées plus tard, le fermier regarda au fond du puits et écarquilla les yeux :

A chaque pelletée de terre qui tombait sur lui, l’âne s’ébrouait pour faire glisser la terre de son dos et montait sur la terre ainsi tombée au sol,

Pendant que les voisins du fermier lui envoyaient de la terre , il continuait de même,

Au bout d’un moment, l’âne sortit du puits et se mis à trotter !

Sommes nous capables de faire tout simplement de même avec les pelletées envoyées pour nous enterrer ?

Retour à la page d’accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.