Les plus belles coïncidences – Garance, viens t’asseoir ! – par Bertil S.

Un matin de printemps à Clamart, en attendant le bus, l’attention de ma compagne est attirée par une publicité insérée dans le mobilier urbain : « Parfum Garance ». Elle remarque : « Tiens, ce serait un beau prénom pour une fille : Garance ».

La journée de tourisme à Paris s’écoule, beaux immeubles, musées, parcs et jardins, histoire … Le soir vient. Où dîner ? Lorsque j’étais étudiant, j’allais dans une brasserie mythique près de la Porte Saint Martin (les parisiens connaissent …) et je propose d’y retourner. Nous admirons les verrières « art déco » … et nous nous installons à une des tables.

A côté de nous, une jolie petite famille, Papa-Maman-une fille (environ 12 ans) -un fils (environ 8 ans). Les enfants chahutent un peu et courent autour de la table. A ce moment, le mère intervient :

« Garance, viens t’asseoir ! ».

Combien y-a-t-il d’enfants prénommés Garance à Paris ? Quelle est la probabilité pour que leurs parents décident de venir dîner ici ? A la même heure que nous ? A proximité de notre table ? Et qu’à la même période, le parfumeur Honoré Payan ait lancé cette campagne de publicité avec la RATP qui nous a interpellés ?

Coïncidence de niveau A. !

Une autre drôle d’histoire ? Le café du Guatemala !

Retour à l’accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.