Dépêche toi de rire …

Jean Tardieu

Dépêche-toi de rire
il en est encor temps
bientôt la poêle à frire
et adieu le bon temps.

D’autres viendront quand même 
respirer le beau temps
c’est pas toujours les mêmes
mais y a toujours des gens.

Sous le premier empire
y avait des habitants
sous le second rempire
y en avait tout autant.

Même si c’est plus les mêmes
tu t’en iras comme eux
tu t’en iras quand même
tu t’en iras chez eux.

C’est pas moi c’est mes frères
qui vivront après moi
même chose que mon grand’père
qui vivait avant moi.

Même si c’est plus les mêmes
on est content pour eux
nous d’avance on les aime
sans en être envieux.

Dépêche-toi de rire
il en est encor temps
bientôt la poêle à frire
et adieu le beau temps…

© Gallimard, in Monsieur, Monsieur

Mon sentiment : la camarde est là, qui guette … que faire pour la conjurer ? Rire ! Allez voir mon texte sur la perle !

DECOUVRIR LE « SALON ARDENT » (Page d’accueil)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.